Zoom sur... Haute-Savoie Habitat : De bailleur social traditionnel... à entreprise libérée !

Zoom sur... Haute-Savoie Habitat : De bailleur social traditionnel... à entreprise libérée !

Pierre-Yves Antras est le Directeur Général de Haute-Savoie Habitat, un bailleur social qui place le bien-être de ses collaborateurs au cœur de son organisation. Pour passer d’une entreprise traditionnelle à une entreprise libérée, l’important est d’être à l’écoute de ses collaborateurs. Le directeur croit à l’entrée de la spiritualité dans l’entreprise, et se veut avant tout innovant dans son modèle. Zoom sur un bailleur pas comme les autres.

I- L’entreprise libérée

Nouveau système d’organisation et de management, l’entreprise libérée priorise l’humain au centre de son fonctionnement. Selon ce système, un collaborateur ne peut clairement s’exprimer que s’il a une liberté totale. Ainsi, une grande confiance lui est accordée et le salarié est libre et responsable de ce qui lui semble bon. Chez Haute-Savoie Habitat, les collaborateurs ont des espaces de liberté définis et travaillent de manière agile. Par exemple, plusieurs collaborateurs sont déjà partis effectuer des « retraites » pendant une dizaine de jours, épaulées par un guide. Durant ce séjour, les collaborateurs ont été amenés à méditer, imaginer l’avenir de l’entreprise, et échanger dans une écoute personnelle et collective. « Ce type de voyage permet un engagement responsable beaucoup plus fort, afin d’être au cœur des innovations ».

II- Un espace de travail repensé

L’entreprise libérée, voulue par Pierre-Yves encourage et accompagne les prises d’initiatives. Pour ce faire, c’est l’environnement de travail qui s’adapte au collaborateur en adoptant par exemple des « bureaux de marche » où un collaborateur peut désormais travailler en marchant ! D’autres dispositions ont été adoptées : espaces de coworking (qui sont accessibles au public également), mise en place d’un dojo pour le ressourcement personnel des employés, refonte de l’accueil par les collaborateurs… Tout le monde y trouve son compte ! « À l’image des start-ups, nous essayons de faire preuve d’agilité. Dans une entreprise libérée, chacun peut s’exprimer : nous sommes à l’écoute des attentes du marché et l’on cherche l’intelligence des analyses ». En plus de cela, le bailleur propose de s’éloigner de la sédentarité au bureau en mettant à disposition une plateforme de réservation d’espaces de travail : les employés peuvent œuvrer dans tous les locaux d’Haute-Savoie Habitat du département.

III- Des résultats encourageants

Pierre-Yves conseille également de développer l’intuition afin d’être en avance sur son temps. Ainsi, en Novembre 2019, il a pris l’initiative de préparer le passage aux visio-conférences et les centaines d’employés ont reçu le matériel adéquat. Quand la crise sanitaire est apparue quelques mois plus tard, tous les collaborateurs ont pu travailler rapidement et efficacement à distance dès le premier jour du confinement. Autre démonstration d’innovations exclusives, le bailleur a mis en place un « club Privi’Loc » pour les habitants d’Haute-Savoie Habitat. Grâce à une carte de membre, ces derniers bénéficient de remises commerciales négociées par le bailleur sur de nombreux commerces de proximité. En s’investissant dans la vie de leurs résidences, les locataires gagnent également des points qu’ils peuvent échanger contre des prestations techniques ou des remises commerciales sur leur loyer ! Pour faciliter tous ces échanges, le bailleur s’appuie sur la technologie de la blockchain.

« Il faut apprendre à écouter ce qui n’est pas dit. »

En étant au plus proches de ses locataires et de ses collaborateurs, le bailleur social est au cœur des innovations. De par l’adoption de nouvelles méthodes de management, Pierre-Yves Antras espère continuer de proposer des services améliorant la vie de ses locataires.

Propos recueillis par SoWell, l'appli mobile du personnel de proximité !

Restez informés de tous les nouveaux articles !